Fleur de cerisier

Fleur de cerisier

| 19 Mai | Déménagement du blog

Bonjour mes petites fleurs !

 

Le blog déménage ! Voici le nouveau blog : blogfleurdecerisier.wordpress.com.

 

Je vous poste ici le premier article !

 

" Depuis quelques jours, je vois tout en noir. Rien ne va plus dans ma vie. Je suis là, en pyjama militaire et en pantoufles, à écouter le silence. Quand tout à coup, j’entends un grattement. Il m’agace. Je me lève, ronchonne, et vais voir ce qu’il se passe. J’ouvre ma porte et je découvre une enveloppe, rose avec une fleur de cerisier. Mais qu’est-ce que c’est ? Je la prends dans mes mains. Une agréable odeur fleurie s’en dégage. Elle pèse un peu lourd. Je rentre et pose cet objet sur ma commode. Je vaque à mes occupations, et l’oublie.

 

Quelques jours plus tard, je fais un peu de rangement. Je retrouve donc cette enveloppe, dont j’ai totalement oublié l’existence. Je la prends, et prise d’une curiosité soudaine, je l’ouvre. Dans cette enveloppe, une lettre, assez longue. Sur la première page, je vois une impression d’un de mes articles : Lettre à mon cher moi. Ma curiosité grandit et me pousse à lire la lettre. C’est une jeune femme qui m’écrit. Elle me dit venir d’un autre monde. C’est très étrange, mais plus rien ne m’étonne. Elle me décrit toute l’admiration qu’elle me porte. J’en suis très émue. J’ai les larmes qui me viennent aux yeux. J’ai enfin la preuve que recherche depuis si longtemps : je sers à quelqu’un. J’ai apporté bonheur et joie dans la vie de cette jeune femme qui me dit qu’elle n’a jamais osé s’exprimer comme je l’ai fait. Mais maintenant, elle va se montrer forte, surmonter ses peurs et le regard des autres.

 

Et je me dis que moi aussi je devrais me battre pour ce que j’aime. Je veux me créer une nouvelle vie. Oublier mes erreurs, oublier le passé. Faire peau neuve. Certes, tout ce que j’ai vécu va toujours rester gravé en moi, pour me rappeler qui j’étais, et d’où je viens. Mais à partir de maintenant, une nouvelle Fleur De cerisier va exister. C’est pour cette raison, entre autre, que je déménage le blog. Avant, il était sur Blog4ever, à cette adresse : http://fleur-de-cerisier.blog4ever.com. Aujourd’hui, mon blog aura donc pour adresse blogfleurdecerisier.wordpress.com.

 

J’ai grandi, et mon ancien blog aussi. Il parlait, au début, de vlog de ma vie. Certaines personnes pourraient me dire que ça n’intéresse personne. Détrompez-vous. Quelques âmes attendaient ces vlogs avec impatience. Puis j’ai dérivé vers une de mes passions : la lecture. Depuis peu, c’est devenu un blog chronique. J’y fais un compte rendu de mes lectures (entre autre). C’est ce que je vais reprendre sur ce blog. Mais je ne garantis pas que ça ne change pas un jour.

 

NB : Je tiens à préciser que dans ce texte se mélange réalité et fiction. C’est juste un de mes écrit. Je n’ai jamais reçu de lettre de personne venant d’un autre monde. Mais j’ai reçu des encouragements. Et je remercie les personnes concernées.

Bonne journée mes petites fleurs et à bientôt dans un prochain article ! Ciao ! "

 

Sur ces mots, je vous souhaite à tous et toutes une bonne continuation et j'espère que vous me suivrez aussi sur mon nouveau blog. De gros bisous à vous !

Fleur De Cerisier


19/05/2015
1 Poster un commentaire

| 18 Mai | C'est lundi, que lisez vous ? #3

Bonjour mes petites fleurs !
 
"C'est lundi, que lisez-vous ?" est un rendez-vous hebdomadaire instauré par Mallou, qui s'est inspirée de "It's Monday! What are you reading?" de One Person’s Journey Through a World of Books. Le concept a maintenant été repris par Galleane.

Le principe est simple. Chaque lundi, il suffit de répondre aux questions suivantes :
  • Qu'ai-je lu la semaine passée ?
  • Que suis-je en train de lire pour le moment ?
  • Que vais-je lire ensuite ?
 
CE QUE J'AI LU LA SEMAINE PASSÉE
 
L'orange mécanique, de Anthony Burgess
Pour le challenge Lire la vie en couleurs !
 

Les fantômes de Maiden Lane #1 : Troubles intentions, de Elizabeth Hoyt
 
CE QUE JE LIS POUR LE MOMENT
 
 
Le Portrait de Dorian Gray, de Oscar Wilde
Dans le cadre du challenge Lire un classique tous ensemble ! Il faut que je le finisse pour le 20 mai.
 
Half bad #1 : Traque blanche, de Sally Green
Dans le cadre du challenge lire la vie en couleurs !
 
CE QUE JE LIRAIS APRES
 
Là, j'ai le choix !
 
Bleu, histoire d'une couleur, de Michel Pastoureau
Pour le challenge Lire la vie en couleurs !
 
Un arc-en-ciel dans la nuit, de Dominique Lapierre
Pour le challenge Lire la vie en couleurs !
 
Contes et légendes inachevées #1 : Le premier Âge, de J.R.R. Tolkien
 
L'agent des Ombres #1 : L'ange du chaos, de Michel Robert

Et vous mes petites fleurs, que lisez-vous pour le moment ?
 
Bonne semaine à toutes (et tous) et à bientôt dans un nouvel article ! Ciao !

18/05/2015
1 Poster un commentaire

| 17 Mai | Chronique #8 : Troubles intentions


 

Auteur : Elizabeth Hoyt

Traducteur : Daniel Garcia

Série : Les fantômes de Maiden Lane

Tome : 1

Titre original : Wicked intentions

Titre : Troubles intentions

Maison d'édition : J'ai Lu

Genre : Aventures & Passions, Romance historique

Parution : 2012

Nombre de pages : 343

Prix : 6,60 €

 

RÉSUME QUATRIÈME DE COUVERTURE

 

" Au cœur du sordide quartier de Saint-Gilles, Tempérance se bat pour la survie de son orphelinat. Les caisses sont vides et ses petits protégés menacés d'expulsion. C'est alors que l’énigmatique lord Caire lui propose un échange de bons procédés. Il est sur la piste d'un tueur. Si elle accepte d'être son guide dans les bas-fonds de la ville, il l'introduira dans la haute société où gravitent de riches donateurs. La jeune femme va ainsi passer de la misère la plus noire aux riches salons londoniens, en compagnie de cet homme dévoré par d'indicibles secrets, qui, au fil des jours, éveille en elle une passion interdite... "

 
PREMIÈRES IMPRESSIONS AVANT LECTURE
 
J'ai lu une autre série du même auteur qui m'avais bien plu (Les trois princes). Cette série à reçu entre autre de nombreuses récompenses et a connu un énorme succès. J'ai donc voulu réitérer l'expérience avec une autre de ses séries : Les fantômes de Maiden Lane. Mais j'avoue avoir pris au hasard ce livre, sans prêter attention ni à la couverture, ni à la quatrième. Je me lançais à l'aveugle.
 
PREMIÈRES IMPRESSION APRÈS LECTURE
 
Encore une belle histoire d'amour entre un homme de la haute société et une femme moins fortunée (comme dans le tome 1 de la Saga des Bedwyns notamment). Et c'est encore une femme au bon cœur qui fera tout pour sauver ses petits protégés de l'expulsion. Mais le petit truc qui me chagrine un peu, c'est qu'on est censé s'attendre à la présence de fantôme. Certes, il est mention d'un fantôme, qui va même aider les deux tourteraux dans leur enquête, mais il apparaît seulement trois fois et n'est mentionné par les personnages que deux fois. Dommage pour une saga qui porte en son nom des fantômes.
 
MON AVIS
 
Couverture :
 
On y voit une jeune femme (de plein pied) bien habillée et bien coiffée, que l'on pourrait croire appartenir à la haute société, le regard au loin, comme si elle avait peur de ce qu'elle voyait mais y était inévitablement attirée. En arrière plan se dresse une bâtisse austère.
Cette femme est Tempérance, une jeune femme de naissance pauvre mais qui a beaucoup de charmes, qui seront dévoilés et exposés quand elle s'exposera aux dangers de la société, et notamment à celui qui deviendra son mari, Lord Caire. D'ailleurs, un dilemme se pose : elle croit qu'elle doit refouler ses désirs, mais cependant, elle ne peut se passer de la présence de Lazare. Mais elle a des responsabilités : elle doit s'occuper de trouver des donateurs pour l'orphelinat dont elle a repris la direction avec l'aide de son frère à la mort de son père. Là encore, elle se refuse de montrer le moindre sentiments envers les orphelins, même si ça lui fait mal.
 
Quatrième de couverture :
 
Une quatrième de couverture assez fidèle à l'histoire. Elle en dit beaucoup sur l'histoire, mais cependant pas trop pour donner envie au lecteur de se laisser tenter.
 
Titre :
 
Comme je l'ai mentionné plus haut, pourquoi avoir nommer la série Les fantômes de Maiden Lane alors que dans ce premier tome, un seul est présent et on le voit à peine.
Mais revenons sur le titre de ce tome : Troubles intentions. Pour moi, ce serait celles de Lord Caire. Il demande à Tempérance de lui servir de guide, mais on peut se douter qu'il va par la suite attendre plus d'elle.
 
Les personnages :
 
- Tempérance : Une jeune veuve qui se puni de la mort de son mari. Pour elle, ce ne serait pas arrivé si elle ne l'avait pas trompé. Elle va donc s'interdire tout plaisir charnel. Mais sa rencontre avec lord Caire va bouleverser sa vision des choses.
- Lazare, Lord Caire : Un homme coureur de jupons qui aime ligoter les femmes avec lesquelles il couche. Pour lui, ses relations ne sont que pures relations d'affaire. Mais il va enfin éprouver des sentiments après sa rencontre avec Tempérance.
- Mary Pentecôte : Une jeune orpheline, 9 ans, mais qui reste à l'orphelinat car Tempérance, malgré qu'elle ne le montre pas, est attachée à cette enfant qu'elle a sauvé de la prostitution et des griffes de Mère Poule.
- Mary Hope : La dernière orpheline qu'elle a sauvé. La petite est de santé fragile, mais beaucoup de soins et d'amour vont la maintenir en vie.
- Winter : L'un des frères de Tempérance. C'est celui dont elle est le plus proche. Il est le directeur, avec elle, de l'orphelinat.
- Silence : L'une des soeurs de Tempérance. Son mari s'est fait voler sa cargaison, elle est prête à tout pour la récupérer, quitte à aller voir le plus grand des brigands et avoir une réputation de catin.
- Mère Poule : Tient un bar malfamé et est accessoirement tenancière d'un bordel. C'est elle qui tue les prostitués (hommes et femmes) en les éventrant, pour montrer l'exemple et faire régner la terreur au sein de son établissement.
 
L'univers :
 
Londres, au XVIIIème siècle.
 
L'intrigue :
 
Tempérance veut sauver les orphelins qu'elle garde. Pour cela, elle va s'associer à Lord Caire et chercher des donateurs pour son orphelinat.

 

 
Les + :
 
+ Je ne devrais même plus le mentionner, mais l'histoire d'amour entre Tempérance et Lazare
+ Des personnages travaillés
+ Le tueur  qu'on ne soupçonnerai pas ainsi que ses différents rôles
+ L'histoire parallèle : l'amour, Meg et le Roi, ou comment le Roi va découvrir l'amour

 

Les - :
 
  - Les rares mentions du fantôme (cf mes première impressions après lecture) et son histoire (quasi ?) inexistante
 
MA NOTE
 
 Un très bon livre de romance, mais si vous voulez découvrir les fantômes de Maiden Lane, passez votre chemin.

17/05/2015
0 Poster un commentaire

| 5 Mai | Chronique #7 : La saga des Bedwyn #1 : Un mariage en blanc


 

Titre original : Slightly married

Auteur : Mary Balogh

Traducteur : Marie-Noëlle Tranchart

Titre : Un mariage en blanc

Série : La saga des Bedwyn

Edition : J'ai Lu

Genre : Aventures & Passions, Romance historique

Parution : juin 2013

Nombre de pages : 376

Prix : 6,95 €

 

Résumé quatrième de couverture :

 

"Le colonel Aidan Bedwyn a juré de protéger la sœur d'un soldat mourant envers qui il avait une lourde dette. De retour en Angleterre, il découvre que Mlle Eve Morris vit entourée d'orphelins et de pauvres gens que son bon cœur lu a dicté de recueillir, et surtout qu'elle est sur le point d'être chassée de chez elle. Fidèle à sa promesse, Aidan lui propose un mariage blanc qui les mettra à l'abri du besoin, elle et son insolite cohorte. Terrible mésalliance pour cet aristocrate orgueilleux, qui va maintenant devoir présenter cette petite campagnarde à sa famille si snobinarde."

 
Premières impressions avant lecture :
 
J'ai encore craqué sur la couverture. Et le titre m'a vraiment intrigué. Car il peut dire au moins deux choses. Ca peut être un grand mariage, avec une belle robe, des invités, la famille, et tout ce qui va avec. Ou alors, ça peut être un mariage fait dans l'obligation, sans préparation (ou très peu). Avec la quatrième de couverture, on penche plutôt pour la deuxième solution.
 
Premières impressions après lecture :
 
La famille Bedwyn est composé de quatre garçons célibataires et de deux filles. On se doute que durant cette saga, chaque personnage principal sera un membre de cette famille très attachée sur les apparence et la famille. Dans ce premier tome, on suit les aventures du second, Aidan, qui, à cause de la société, s'est retrouvé à faire l'armée alors qu'il à toujours aimé ses terres. Mais il va abandonner l'armée, pour une l'amour d'une femme et des enfants.
 
Ce qui fait basculer sa vie et sa façon de voir les choses (mariage, femme, enfants, armée) : la promesse qu'il a faite à un mourant. Ce soldat lui a sauvé la vie, il a une dette envers lui. Il va donc promettre de protéger sa sœur. mais il ne sait pas dans quoi il va tomber. Eve est propriétaire, mais son père, dans son testament, a stipulé que si elle n'était mariée avant la mort de son frère, elle serait déshéritée et les terres reviendraient à un cousin qui mettrait tout le monde à la porte, ses protégés et elle y compris. Pour honorer sa dette, Aidan va se sacrifier (c'est ce qu'il va penser, au début) en proposant à Eve un mariage en blanc quelque jours avant la date fatidique. Il va même jusqu'à mettre le cousin dehors. Mais ce dernier est rancunier. Il va tout faire pour récupérer les orphelins, l'amour de la vie de Eve. Mais il n'y parviendra pas et Eve pourra garder ces enfants dont personnes ne voulaient à la mort de leurs parents.
 
Et Aidan dans tout ça ? Pour lui, se marier à une femme qui ne fait pas partie de l'armée est un grand sacrifice. Mais il va tenir sa promesse. Et les sentiments s'en mêlent. Ainsi que sa famille. La devise : l'honneur de la famille Bedwyn doit être sauve. Et comme Eve fait maintenant parti intégrante de la famille, il faut tout faire pour l'aider.
 
Les + :
 
+ L'histoire d'amour entre Aidan et Eve
+ L'évolution du personnage du Duc de Bewcastle, l'ainé de la fratrie. Au début, on est face à un homme qui dirige sa maison (et sa famille) d'une main de fer. Mais on découvre un homme brisé par la société et son devoir de Duc et la mort de son père.
+ Les "canards boiteux" : les serviteurs que Eve à recueilli, les enfants et même le chien (à trois pattes). Eve est bien trop bonne avec les gens. Elle ne voit pas le mal qui gangrène la société. Et même quand elle va y être confronté, elle aura du mal à ouvrir les yeux.
 
Les - :
 
- La traduction : mais ça, c'est normal, c'est une traduction
 
Ma note :
 
Encore une bonne lecture, sans prise de tête. Je me suis attachée à la famille des Bedwyn et j'ai hâte de connaître la suite de la saga.

05/05/2015
0 Poster un commentaire

| 3 Mai | Chronique #6 : Passion d'une nuit d'été


 

Titre original : Potent plaisure

Auteur : Eloïsa James

Traducteur : Catherine Plasait

Titre : Passion d'une nuit d'été

Série : La Trilogie des Plaisirs

Edition : J'ai Lu

Genre : Aventures & Passions, Romance historique

Parution : 2012

Nombre de pages : 410

Prix : 6,95 €

 

Résumé quatrième de couverture :

 

Charlotte Calverstill, en vacances à la campagne chez son amie Julia, est folle de joie quand cette dernière lui suggère de se rendre au bal masqué de Stuart Hill. Ces réjouissances populaires sont inconvenantes pour des jeunes filles de la bonne société mais, sous leur dominos, personne ne les reconnaîtra... Certes, Charlotte est loin d'imaginer perdre son innocence ce soir-là. C'est pourtant ce qui advient dans les jardins où l'entraîne un irrésistible inconnu. La voilà compromise... Tant pis, elle restera célibataire ! Trois ans plus tard, Charlotte reconnaît son amant d'un soir en la personne d'Alexander, duc de Sheffield.
 
Premières impressions avant lecture :
 
Encore une belle couverture ! Non, je ne suis pas superficielle (juste un petit peu). Encore une fois, j'ai l'impression que la femme est une belle espagnole. Peut-être à cause de la dominante de rouge. Et l'éventail ...
Et le titre et la quatrième de couverture me mette l'eau à la bouche. On va assister à une idylle, je suppose, entre Charlotte, jeune femme (naïve ?) et un duc, Alexander. Elle va perdre sa virginité avec lui, alors qu'elle ne le connaît pas, ce qui est contraire aux règles de la bonne société. Mais qu'elles seront les réactions ? Car je suis sûre qu'il y en aura.
 
Premières impressions après lecture :
 
Tout commence lors de ce fameux bal, une chaude nuit d'été. Charlotte va y rencontrer un inconnu, qu'elle va d'abord bousculer et avec qui elle va perdre sa virginité dans un jardin. Aucun des deux ne connaît l'identité de l'autre. Elle croit que c'est un valet et lui, une prostituée. Il ne vont plus se revoir pendant trois ans. Lui est envoyé en Italie (il me semble) et elle va rester en Angleterre, où elle se fait une promesse : rester célibataire. Mais le destin en veut autrement. Alexander va rentrer et croiser Charlotte. Elle ressemble à s'y méprendre à la petite prostituée qu'il a rencontré il y a de cela trois ans, sauf qu'elle était rousse alors que Charlotte est brune. Serait-ce dû à la poudre blanche qu'elle portait se soir là sur ses cheveux ?
 
Ce livre est une rencontre entre deux personnes qui ont été attirées, du premier regard, un soir d'été, dans des circonstances qui ne scient pas à leur rang social. Chacun va se souvenir de cette nuit qui restera à jamais gravé dans leur mémoire. Alexandre va se marier avec une femme (qui ne l'aime pas) seulement parce qu'elle ressemble à cette mystérieuse jeune fille. Il va avoir une fille dont il aura la garde à sa mort (de la femme). Il va alors rentrer chez lui, en même temps que son frère jumeau. Quant à elle, Charlotte va rester fidèle à ce bel inconnu pendant trois ans, refusant les avances de ses nombreux prétendants. Le destin va faire qu'il vont être réunis, malgré les obstacles et les commérages du Tout-Londres.
Les + :
 
+ L'histoire d'amour entre Alexander et Charlotte
+ Les obstacles qu'ils doivent surmonter
+ Le personnage de Pippa, qui est un lien entre Alex (son père) et Charlotte (qui deviendra comme sa mère)
 
Les - :
 
- C'est parfois un peu trop je t'aime, moi non plus. Alex à parfois des réactions un peu trop ... brutales ... mais surtout extrêmes.
 
Ma note :
 
Une excellente lecture qui nous fait passé un bon moment, sans prise de tête. Par contre, c'est trop court. Je veux une suite. Mais ce n'est pas possible, sachant que c'est un One Shot.
Petite rectification : Ce livre fait partie d'une trilogie, donc il y aura forcément une suite. Même si je doute que les personnages principaux soient les mêmes.

03/05/2015
1 Poster un commentaire