Fleur de cerisier

Fleur de cerisier

[3 Décembre] Mon abscence de cinq jours

Bonsoir mes petites fleurs !

 

Pour ceux et celles qui se demanderaient, non, je n'arrête pas les articles, c'est juste que j'ai eu beaucoup de choses à faire en très peu de temps et que je n'ai pas eu un seconde à moi. Je vais donc vous résumer un peu ces cinq derniers jours puis vous faire le compte rendu de ma journée. 

 

Je dois quand même vous avouer que je ne pas faire d'articles m'a manqué. Ca devient un peu comme une drogue. Vendredi 28 a été la pire journée de cette année scolaire. J'ai fait une nuit blanche la nuit d'avant, et le matin, je n'étais pas toute fraiche. Je somnole à moitié vers 7 heures, du coup, je suis partie en retard (dans mon avance, comme d'habitude). Je n'ai pas pris le temps de manger, ce qui a été une de mes premières erreurs. A huit heures, on commence la journée par un DS de 3 heures sur la photographie. Ce n'était pas très compliqué, vu que c'était du cours, sauf peut-être la partie analyse de photos. Par contre, le sujet était trop long. Trois heures, ce n'était pas assez. En sortant de la salle, dans les derniers, j'avais un sentiment d'inachevé. Puis on a eu une heure de pause déjeuner. Et ensuite, trois heures de compositing. Là encore, un rendu en temps limité. Il fallait faire une carte de voeux avec une caméra 3D et des particules. J'ai essayé de faire quelque chose de mignon, mais je n'y suis pas arrivé. Il a fallut que je mette du sang, je n'ai pas pu m'en empêcher. Et puis je pense qu'inconciemment, je pensais au prof de photo et à son horrible interro. Mais là encore, trois heures, ce n'était pas assez. Et toujours ce sentiment de frustation. Heureusement, la journée s'est bien finie. Je suis allée voir un ami jouer au théâtre, et il est tellement barré sur scène que ça m'a fait oublier mes soucis. 

 

Samedi 29 et Dimanche 30, il n'y a pas grand chose à dire dessus. Je suis rentrée à la campagne chez mes parents et j'ai passé mon week-end à faire le zombi. Mais j'ai tellement galéré que j'ai faillit plusieurs fois tout foutre en l'air. C'est assez déprimant de voir que l'on passe énormément de temps mais qu'on avance pas. Le diamnche soir, je suis rentrée à Lyon, toujours autant frustrée.

 

Lundi 1er décembre. Le premier jour de ce mois infernal entre les fêtes et mon anniversaire. Je déteste ce mois. Ca me rappelle que je prends un an de plus dans les dents. Et tout le monde est joyeux. Mais pour quelqu'un comme moi qui a peur de vieillir (et de mourir surtout), c'est très déprimant. Ce jour là, on a commencé une nouvelle modé (Anna Hathaway), découvert la haute renaissance et le maniérisme et rajouté 5 muscles au visage en anatomie. Une journée banale en somme. Et est-ce nécessaire de préciser que j'ai fait cette nuit là une nuit blanche à cause du zombi et de la compo ?

 

Mardi 2, j'ai continué le zombi et la compo, puis j'ai aussi fait un croquis pour la modélisation d'un bâtiment style WOW (World Of Warcraft) et une reprise du personnage Squeak. Puis j'ai eu modèle vivant, une petite pause dans ce travail de dingue. Normalement, le dessin au feutre (ou au stylo) devait être ramassé, mais vu que certaines personnes avaient des problèmes avec les outils, la prof nous à laisser une semaine de plus avant de ramasser. Et le soir, devinez quoi ? Rebelotte ! Le zombi et la compo. Je commençais sérieusement à en avoir marre. Surtout que je n'y arrive pas comme je voudrais. Et re nuit blanche ! En fait, pas tout à fait. Je me suis endormie vers 3 heures 30.

 

Ce matin, je me suis réveillée à 6 heures. Je ne me sentais vraiment pas bien. Mais j'ai pris sur moi. Je me suis levée et j'ai pris mon petit déjeuner. Puis je suis allée me préparer. Une fois fini, je prépare mes affaires pour la journée, sans oublier ma clé USB (le saint-Graal) et ma gamelle pour midi (que j'ai bien sûr oublié de prendre et que ma mère m'a emmené). Je prends donc le métro et arrive devant l'école où j'attends que les portes s'ouvrent. A huit heures, le prof ramasse les croquis pour la maison de WOW. Et on commence un long cours sur les lumières et les textures. Et en même temps, on a fait quelques petits exercices : un sur le robot pour la lumière et un autre sur une nouvelle scène (cheminée, herbe et tonneau) pour le UVW map. C'est la tête bien remplie (et sans avoir râlé) que je sors à midi. Puis on va manger. En modèle Sheet, le prof ramasse les Squeaks et nous donne une interro sur Bart. Il faut faire un turn around (face, profil, 3/4 dos, dos) et une recherche de pose (bart courant effrayé). Je suis assez confiante du résultat. Puis on va en anglais. Et là, j'écoute le cours à moitié. Par contre, j'ai très bien retenu ce que l'on a vu : les noms comptables et les incomptables et un texte sur Frozen et le fait que sur les affiches et les trailers du films, c'est de la publicité mensongère car on ne sait pas que c'est un film de princesse avec de la musique. Pourtant, le message de ce film est clair : Soyez vous-même et croyez en vous, chose que Disney n'applique pas lui même. Quel paradoxe !

 

Et là, je suis devant 3DS Max à continuer vous savez quoi ! Je n'ai pas besoin de le préciser, si ? Allez, vous avez deviné ! Non ? Pourtant, je l'ai assez répété, non ? Bon d'accord, je le redis, je continue et termine ce p***** de zombi et la compo ! Oui, je sais, c'est vulgaire, mais quand y en a marre, y en a marre !

 

Bonne mes petites fleurs et à demain (pour de nouvelles aventures) !



03/12/2014
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour